DIALOGUES impromptus avec ELLIOTT ERWITT et GIANNI BERENGO GARDIN



Salon International de la Photographie, Paris Porte de Versailles , novembre 2015
Exposition UNE AMITIE ARGENTIQUE, Gianni Berengo Gardin et Elliott Erwitt
Exposition de photographies de 1950 à 2014




Aiste - Elliott Erwitt, Arlington, Virginia, Jacqueline Kennedy, funérailles de JFK 1963




DIALOGUES
impromptus entre gens d'hier et d'aujourd'hui


Je suis souvent étonné des rencontres qui se produisent lorsque j'ai une camera entre les mains. Et pourtant, un photographe est toujours suspicieux aux yeux de celles et de ceux qui se font prendre, au détour d'un couloir, d'un trottoir ou d'une pièce plus ou moins bien éclairée.

Mais là, ce fut différent: une pulsion instinctive pour proposer un dialogue entre vous «gens communs», qui veniez rencontrer d'autres «gens communs» pris sous le feu de deux photographes qui firent de l'humanisme et de l'humour leurs champs de bataille.

Pas de préparation, un simple contact, quelques mots pour présenter l'idée et puis «on se lance et on verra bien». Vous avez joué le jeu de façon spontanée et magnifique, souvent au milieu d'une foule étonnée qui n'en demandait pas tant, vous vous êtes laissés capter entre ombre et lumière, entre rêve et réalité: j'ai un souvenir particulièrement tendre de la rougeur des joues de la jeune fille juste avant le baiser à son amoureux, des doux cris du bébé dans les bras de sa mère qui se demandait ce qu'elle faisait là, des trois jeunes hommes sous bonnet et sac à dos encadrant cet homme émigré dans la gare de Chiasso en Suisse, de David formant une croix latine sur son engin illuminé en plein milieu du camp gitan...

Dans ces 34 portraits, il y a 34 résonances entre des vies d'hier et les vôtres aujourd'hui, il y a la vision croisée de photographes qui, finalement, n'ont fait que laisser entrer la lumière dans une boite noire, apportant par-là même dans l'image des situations qui ont marqué les traits d'un visages, l'impulsion d'un regard ou d'une attitude.

Pourquoi vous choisir? Un objet porté, une façon de vous déplacer, un port de tête, une origine probable, une expression particulière, une personnalité saillante, une façon d'exprimer un état d'âme et surtout, surtout, l'intuition personnelle qu'un dialogue pouvait s'opérer : dialogue entre les œuvres d'Elliott Erwitt et Gianni Berengo Gardin, entre les personnages qu'ils décrivent et ce que vous étiez lorsque vous êtes rentrés dans ce lieu, avec la constante incertitude que le charme puisse s'opérer.

Un proverbe eskimo dit: «si tu le peux, tu le dois. Quand une chose désirable est possible, il faut toujours faire l'essai.» Alors nous avons fait l'essai, et ce furent de belles rencontres, toutes. Aujourd'hui, c'est un peu comme si nous avions vécu une aventure commune, c'est un peu comme si nous nous connaissions depuis quelques temps déjà, c'est un peu comme si... Mais le verbe prend maintenant trop d'emphase, il est temps qu'il laisse sa place à l'image,

et il m'importe peu qu'une photographie ne soit pas parfaite, la vie ne l'est pas...




Marie Chantal - Third avenue, USA, NYC, 1955


Julia et Timothe - Elliott Erwitt, USA, NYC 1953


Elise - Elliott Erwitt, France, Provence 1955


Emmeline - Elliott Erwitt, USA, Arkansas 1954


Geetha - Elliott Erwitt, USA, Las Vegas, Nevada 1954


Mohsen - Elliott Erwitt, USA, NYC 1959


Kingsley - Elliott Erwitt, USA, NYC 1959


François et Gaby - Gianni Berengo Gardin, Venise 1959


La jeune femme chinoise - Elliott Erwitt, Santa Monica, California 1955



Guy et son épouse - Elliott Erwitt, USA, Wyoming 1954


jeune femme au tatouage - Gianni Berengo Gardin, Venise 1960


Les trois jeunes hommes - Gianni Berengo Gardin, émigrant, Chiasso Suisse, 1962


La famille - Elliott Erwitt, Che Guevara, Havana, Cuba 1964


Bernard - Elliott Erwitt, USA, NYC 2000


Alban -  Elliott Erwitt, Marilyn Monroe, NYC 1956


Mireille - Elliott Erwitt,  Rio de Jeneiro, Brazil 1984


Anaïs et Yann - Elliott Erwitt, Santa Monica, California 1955


 - Elliott Ervitt, The Mistifs 1961


Edi, Solène, Andy - Elliott Erwitt, USA, Venise, California 1955


Camille et Alienor - Gianni Berengo Gardin, Camp de gitans, Florence 1993


Pierre - Gianni Berengo Gardin, Galerie nationale d'art moderne, Rome 2008


Alex - Elliott Erwitt, Marilyn Monroe, NYC 1956


Louise et Pierre - Elliott Erwitt, Santa Monica, California 1955


Marine -  Elliott Erwitt, France 1963


Patricia et Léa - Gianni Berengo Gardin, le baiser sur le banc 1954


Marie et Laurence - Gianni Berengo Gardin, la Toscane, Italie 1978


Luc - Elliott Erwitt, musée du Prado, Espagne 1995


Tiphaine et Nidhal - Elliott Erwitt, USA, NYC, Empire State Building 1955


Claudia - Elliott Erwitt, Colorado, USA 1955


Elisabeth et Didier - Elliott Erwitt, USA, NYC 2000


David - Gianni Berengo Gardin, Camp de gitans, Florence 1993


Jean et Olivier - Elliott Erwitt, Marlène Dietrich 1959


Lyn et Vakarian - Gianni Berengo Gardin, Venise, Le Lido, Italie 1958

Commentaires

Articles les plus consultés